Livraison Chronofresh offerte dès 49€ d’achat
Livraison Chronofresh offerte dès 49€ d’achat

Lorsqu'on parle d’alimentation autonome ou Diversification Menée par l’Enfant (DME), on entend souvent parler de gag reflex et pour beaucoup de parents cela reste très mystérieux…  Yooji vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur ce réflexe archaïque dans cet article ! 

Le gag reflex, qu’est-ce que c’est ? 

Le gag reflex ou réflexe nauséeux ou encore réflexe pharyngé est une contraction musculaire qui se produit de manière réflexe et qui permet de protéger les voies respiratoires en repoussant un aliment dont la texture ou la taille est jugée dangereuse par le corps. L’aliment est alors ramené dans la bouche ou à l’extérieur de celle-ci. 

Incroyable, non ? Ce qui est encore plus incroyable, c'est que vos enfants sont livrés avec cette option, vous n'avez rien à leur apprendre, juste leur faire confiance ! 🥰 

Pas de langue de bois par ici, c’est vrai, un gag reflex, c’est assez impressionnant ! Et c’est pour ça qu’il est souvent confondu avec l’étouffement. 

Tous les bébés ne sont pas logés à la même enseigne : pour certains, les hauts-le-cœur s’inviteront à chaque repas pendant quelques semaines ; pour d’autres, ils seront inexistants ou tout du moins anecdotiques.  

Rappelez-vous cependant que les risques en DME ne sont pas plus élevés qu’en diversification classique (purée-compote). Il semblerait même que la DME permette à votre bébé-champion d’acquérir de super compétences de mastication réduisant ainsi le risque d’étouffement. 

Un réflexe impressionnant mais sans danger ! 

Comme son nom l’indique, il donne le sentiment que son bébé a la nausée et est sur le point de vomir.  

Les manifestations physiques peuvent varier : bébé va se porter vers l’avant comme s’il voulait recracher/expulser l’aliment, il va bouger et peut émettre des sons, pleurer ou parler. Il peut rougir du visage car cela lui demande un gros effort et même avoir des larmes dans les yeux. Dans certains cas, le gag reflex mène jusqu’au vomissement.  

Lorsque votre enfant débute la diversification, le réflexe nauséeux se situe comme “à l'avant” de la langue : bébé est donc super sensible et les gag reflex peuvent être nombreux.  

Plus il va manger (mais aussi porter tout un tas de trucs à sa bouche), plus ce réflexe va "reculer", dans un premier temps vers le “milieu de la langue” (aux alentours de 6 mois) puis à l'arrière de la bouche, au niveau de la glotte. Les gag reflex seront alors rares. 

D’ailleurs, le gag reflex ne disparaît jamais et continue de nous protéger à l’âge adulte ! Si vous mettez les doigts au fond de votre gorge, vous devriez pouvoir le confirmer immédiatement ! 

Comment réagir ? 

Lorsque bébé a un gag reflex, il n'est pas en danger (au contraire !), il est donc important de l'accompagner en lui parlant d’une voix douce , en l'encourageant et en le félicitant. Il est probable que s'il recrache un morceau, il le porte à nouveau à la bouche. Dans ce cas, dans ce cas, retenez-vous de  faire une grimace pour exprimer votre dégoût profond (pas facile, on vous l’accorde !😅). 

Lorsque votre cher et tendre a un réflexe nauséeux, n’intervenez pas car vous risquez de faire bouger l’aliment et d’entraîner un réel étouffement. Inutile de tenter le diable ! Retenez vous également de lui taper dans le dos, pour les mêmes raisons. Vous pourrez lui proposer de l’eau, une fois le morceau expulsé et si un retour au calme a été effectué.  

Et si vous vous posez la question : non ce n’est pas parce que votre bébé vient de recracher son brocoli qu’il n’aime pas ça. Le gag reflex ne dit rien au sujet des goûts de votre petit gastronome ! 

Quelques astuces pour s’y préparer… 

En amont, vous pouvez proposer à votre bébé des hochets de dentition à mâchouiller afin qu’il commence à stimuler la zone buccale et tester son gag reflex. Vous pouvez aussi lui mettre à disposition des pré-cuillères en silicone : elles sont intéressantes car texturées tout en étant douces pour les gencives. 

Et si vous êtes terrifiés, nous vous recommandons vivement de regarder des vidéos de gag sur Internet. Cela peut vous aider à vous familiariser avec et à adapter votre réaction lorsque cela se produit.  

Alors, vous aussi vous trouvez que “le réflexe nauséeux, c’est merveilleux” ?